Comment savoir si votre enfant à besoin de soutien scolaire

Quand un enfant éprouve des difficultés ou souhaite s’améliorer, il a besoin de soutien scolaire. Un accompagnement approprié lui permettra de combler ses lacunes, acquérir une bonne méthode de travail et améliorer ses points forts. L’efficacité de cette approche repose sur son opportunité, il est important de bien choisir le moment adéquat.

Intervenir en cas de baisse régulière des notes

Une mauvaise note ne doit pas provoquer une crise de panique à la maison. Plusieurs raisons peuvent l’expliquer : une mauvaise compréhension des consignes, un point du cours non maîtrisé ou encore un état de fatigue persistante durant le contrôle.

Par contre, si la performance dégringole sur une période donnée ou concerne de nombreuses matières, il est nécessaire d’agir. Les causes seraient alors plus profondes : une méthode de travail inadaptée, une incompréhension des notions fondamentales, une insuffisance de motivation, voire un certain ennui en classe.

Après un entretien franc avec l’enfant, le professeur de cours particulier déterminera les principaux axes de travail. L’objectif consiste à redresser la barre avant qu’il ne soit trop tard et surtout, de poser les fondations des succès futurs.

Préparer l’admission vers une université réputée

Aujourd’hui, l’admission dans les universités s’effectue sur une sélection de dossiers. Pour certaines filières, la concurrence est vraiment rude et seuls les meilleurs auront une chance. Obtenir le bac avec mention constitue un bon sésame, mais il n’est pas toujours suffisant. Souvent, les responsables demandent les notes des deux dernières années.

Dans ce contexte, il est conseillé de réaliser un travail régulier. Le soutien scolaire facilitera l’identification des atouts et des faiblesses de l’enfant. Par exemple, s’il a une bonne mémoire visuelle, les fiches et les supports multimédias l’aideront à obtenir un excellent résultat. En plus d’une bonne méthode, la réussite repose aussi sur la motivation et la discipline. Visualiser son entrée dans son université préférée décuplerait sa concentration.

Une demande personnelle est aussi possible

L’initiative peut aussi provenir de l’enfant. Souvent il est conscient de ses propres lacunes ou souhaite bien réussir un examen comme le Bac ou le Brevet. L’accompagnement visera surtout à booster sa confiance, renforcer la maîtrise des exercices types et adopter une méthode de travail efficace.